Diaporama

Les temps forts du château

Quoi de neuf ?

Modes de règlements

CB / Chèques et Espèces

suite...

Info ouverture

OUVERT

Musée d'armes anciennes

suite...

Billet 0 €uro souvenir du Château de Joux


suite...

Médaille Souvenir

suite...

Accueil > Découvrir Joux > Présentation générale > Les temps forts du château > De la révolution à nos jours

De la révolution à nos jours

La tourmente révolutionnaire épargna la forteresse, qui accueillit de nombreux prisonniers tout au long de cette période, puis sous le Consulat (1799-1804) et l’Empire (1804-1814 ; 1815).
L’histoire du château rebondit en 1813 : engagé depuis l'année précédente dans la campagne de Russie, Napoléon se laissa piéger par l’hiver, qui amputa largement son armée. Face à cette débandade, les dirigeants des pays attaqués reprirent courage et certains alliés de Napoléon se retournèrent contre lui. A la fin de l’année 1813, les troupes napoléoniennes reculaient de toutes parts. Les Autrichiens assiégèrent le château qui se rendit en janvier 1814, après trois semaines de siège. Il fut alors en partie dévasté et pillé. Réarmé et réapprovisionné pendant les Cent Jours (1er mars-18 juin 1815), il fut à nouveau occupé par les suisses, qui, profitant du chaos consécutif à la seconde abdication de Napoléon, investirent la place. La libération du château intervint deux mois plus tard. Revendiqué par les suisses lors du Congrès de Vienne, il demeura français grâce à l’habileté du diplomate Talleyrand.

Retour
 
Présentation générale - Musée d'armes - Route des Abolitions - Le Château de Joux vu du ciel - Travaux de restauration - Visites guidées - Visites en langues étrangères - Activités scolaires - Préparer votre visite - Programmation 2018 - Programmation 2017 - Programmation2016 - Dates et horaires d'ouverture 2018 - Tarifs 2018 - Accès - A voir, à faire - Nous contacter - Pré-réservation